Articles

RPS à Seraincourt ?

Résumé :

  1. Les faits
  2. La longue liste des agents ayant fuit la mairie de Seraincourt
  3. Questions ?
  4. Les risques Psycho-sociaux (RPS)
  5. Conclusion
  1. Les faits :

Lors du conseil municipal du 16 décembre 2020, j’ai interrogé Mme le Maire au sujet d’une plainte déposée par un(e) membre du personnel municipal à la gendarmerie de Vigny, sa réponse fût «je ne suis pas au courant », M. Maurice ayant repris en affirmant « tout ça c’est des mensonges et des ragots » sic.

Le site ayant pour vocation d’informer les habitants sur la vie communale nous avons fait une enquête à la recherche de la Vérité, nous avons appris entre autre que le conseiller en question avait fait l’objet d’une mesure d’éloignement de cette personne (il ne peut plus être en contact avec elle).

Est-ce normal ? y-a-t’il d’autres communes dans la CCVC qui sont dans la même situation ? Je vous laisse seuls juges.

2- La longue liste des agents ayant fuit la mairie de Seraincourt

Hélas depuis 2014, ce n’est pas la première fois que les agents municipaux sont obligés de se mettre en arrêt maladie ou de fuir la mairie pour des faits de harcèlement.

  1. Isabelle Vin. (elle a tenu 2 mois – départ en juin 2014)

En avril/mai 2014 au début de la mandature, la secrétaire de mairie (19 ans à la mairie de Seraincourt) a été victime du dénigrement de notre couple dirigeant (preuves à l’appui), son seul échappatoire fut de trouver refuge dans une autre mairie du Val d’Oise, elle est maintenant à la CCVC depuis plus de 5 ans et d’après les retours elle donne entière satisfaction.

Quel gâchis.

2. Céline Cau. (elle a tenu 1 an – départ en novembre 2016)

Céline Cau. a remplacé Cathy (partie en congé parental) au bureau du cadastre, je me souviens qu’un samedi matin du mois d’octobre/novembre 2016, je me suis rendu à la mairie pour récupérer mon courrier, je l’ai vu terrorisée par un conseiller municipal qui hurlait sur elle, elle m’a demandé de rester jusqu’à son départ à 12 heures (une conseillère d’opposition peut en témoigner).

Quel gâchis.

3. Marielle Bar. (elle a tenu 9 mois – départ 2017)

Céline fût remplacée par Marielle Bar. toujours au cadastre (domaine sensible) une femme courageuse qui habitait Pantin (93). Elle aussi a trouvé un autre emploi pour échapper à l’atmosphère délétère qui régnait à la mairie.

Quel gâchis.

4. Chrystel Dau. (elle a tenu 2 ans et demi – départ 2018)

Christel Dau. était secrétaire de mairie, on la sentait mal à l’aise, la tension qu’elle subissait était visible sur son visage, pour trouver une atmosphère plus sereine elle a dû fuir elle aussi.

Elle travaille maintenant dans une petite commune du Mantois et elle y est très heureuse.

Quel gâchis.

5. Kevin Sau. (2018) (il a tenu 4 ans – départ en 2018)

Kevin S. est un enfant de Seraincourt, il a été embauché à la mairie en 2014 en tant que cantonnier.

Je lui ai demandé les raisons de son départ. Il m’a répondu qu’il s’entendait bien avec Pascal L. mais qu’il ne supportait plus les aboiements d’un conseiller municipal omniprésent, avec qui il n’avait aucun rapport hiérarchique, qui lui donnait des ordres.

Son nouveau métier lui plaît et il est plus tranquille maintenant.

Quel gâchis.

6. Un cantonnier ( ?)

Un autre cantonnier a été embauché pour remplacer Kevin, il a été en arrêt maladie de longue durée, que lui était-il arrivé ? Ce qui sûr c’est qu’il nous a quitté ou a été licencié nous n’en savons rien.

Quel gâchis.

  • En résumé

Cela fait un turn-over d’1 personne par an, «ça fait un peu beaucoup » n’est-ce pas? Dans le monde du travail c’est inhabituel mais dans l’univers du nettoyage/gardiennage c’est peut-être monnaie courante…

3- Questions:

Pourquoi un aussi fort « turn-over » (taux de renouvellement) des agents municipaux?

Y-a-t’il des conseillers capables d’analyser la situation et de mettre en évidence ce problème ? Auraient-ils peur ? De qui ?

Le bien-être au travail des agents municipaux est essentiel au bon fonctionnement d’une commune, est-il pris en compte ?

  • Les Risques Psycho-sociaux (RPS)

Les RPS sont prises en compte dans les entreprises publiques et privées depuis le début des années 2000.

Je connais bien le sujet des RPS puisque j’ai été victime d’un harcèlement moral en 2012 (suivi d’un licenciement abusif à 55 ans).

Que dit la Loi ?

Pour cela il faut se référer au Code du Travail article L-1152-1

Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

Que faire en cas de RPS ?

Alerter le CSE (Conseil Social et Environnemental) de votre société ou déposer plainte.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2354

A ce sujet je vous recommande le livre de Marie-France Hirigoyen « Le harcèlement moral dans la vie professionnelle ».

https://livre.fnac.com/a1328276/Marie-France-Hirigoyen-Le-harcelement-moral-dans-la-vie-professionnelle

Dans ce livre que j’ai analysé page par page on apprend que les faits de harcèlement moral sont le fait de pervers narcissiques.

Comment reconnaitre un pervers narcissique ? Dans le lien suivant vous trouverez les 10 symptômes qui les caractérisent, ce sont des personnes toxiques des êtres nuisibles à la collectivité.

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=pervers-narcissique-manipulateur-reconnaitre-emprise-psychologie-perversion

En résumé:

  • ce sont des séducteurs hors pair
  • Ils ont un double visage
  • Ils utilisent la violence
  • Ils Isolent et divisent pour mieux régner
  • Ils ont un attrait immense pour l’argent
  • Ils sont dénués d’empathie
  • Ce sont des menteurs

Les pervers narcissiques sont avant tout des personnes qui ont un manque « d’estime de soi » et leur  seul objectif est de détruire l’autre, leurs premières victimes sont dans leur proche entourage.

https://www.cairn.info/revue-francaise-de-psychanalyse-2003-3-page-925.htm?try_download=1

Conclusions

Une mairie ne se gère pas comme une entreprise, son rôle est de rendre service à TOUTE la population (pas uniquement aux copains à la famille….) et de faire en sorte que la vie de tous les habitants soit la plus agréable possible afin de rendre le village plus attrayant.

Pour y arriver nous avons besoin de toutes les bonnes volontés. Tout ceci ne peut se faire au détriment du personnel dont le bien-être au travail doit être pris en compte.

Depuis 2014, c’est à dire depuis l’arrivée de la nouvelle équipe municipale (dont j’ai fait partie pendant 3 ans, difficile de faire plus), l’atmosphère du village s’est dégradée, un maire connu et reconnu d’une commune alentours m’a dit un jour « Seraincourt est un village fracturé ».

Comparativement aux années 1980/90 où il y avait une superbe ambiance avec un Foyer Rural actif ce qui n’est plus le cas (la bonne ambiance a perduré jusqu’au début des années 2000), mais aujourd’hui, Seraincourt est devenu un village fantôme, beaucoup de ses habitants ont préféré partir ailleurs, regardez le nombre de maisons en vente…

L’essentiel du Conseil Municipal du 16 décembre 2020

Résumé :

  1. Vote des subventions (générosité ou clientélisme ?)
  2. Délibérations (sans réel intérêt)
  3. Remerciements
  4. Retour à Seraincourt d’une conseillère municipale, passe-droit ?
  5. Un conseiller municipal convoqué à la gendarmerie de Vigny (What else !)
  6. Une fable de Jean de la Fontaine

Le Conseil s’est déroulé le 16 décembre de 18h à 20h.

M. V. SIMON étant absent a donné son pouvoir à. Y. BALLOT

Frédéric FEIRRERA est secrétaire de séance, mais M. SCHWEIZER prend des notes sur son ordinateur au cas où !

Approbation du compte rendu du C.M. du 28 septembre 2020

13 POUR, 1 CONTRE

J’ai voté contre car le site « seraincourt notre village » a été considéré comme « diffamant » ce qui est totalement faux. Sur ce site, n’apparaît aucun nom et tout ce qui est dit est vrai ce qui semble gêner l’actuelle majorité relative, un conseiller s’offusque que nous ayons utilisé le qualificatif « baltringue ».

  1. Demande d’attribution de subventions :

Noël est une fête qui fait appel à notre générosité mais la générosité n’est-ce pas d’abord un acte personnel, utiliser les deniers publics pour faire preuve de générosité est-ce normal ?

  • ONAC Bleuet de France :

Mme Maurice nous explique que compte tenu du confinement, la collecte à l’intention des Bleuets de France n’a pas été suffisamment doté habituellement elle serait de 200 + 200€ pour les célébrations du 8 Mai et du 11 Novembre, elle propose que le conseil attribue 200€ à cette association.

Voté à la majorité : 13 POUR, 1 CONTRE (J-L. Vinolas)

J’ai voté CONTRE car habituellement ce sont les Anciens Combattants qui font la quête parmi les adhérents lors de la collation offerte par la mairie à l’issue de la cérémonie.

Les anciens combattants sont très largement en faveur de Mme le Maire, cette subvention s’apparente plutôt à du clientélisme.

Et pourquoi pas d’autres associations soutenues par les seraincourtois(es)  telle que le Téléthon (il y en a d’autres….).

Ndlr: Seraincourt subventionne aussi la Lutte contre le Cancer, noble cause, mais un conseiller a été guéri d’un cancer en 2018 a-t-il fait le nécessaire à titre personnel?

  • Solidarité sinistre – tempête ALEX

Cette subvention est une aide aux sinistrés de la vallée de la Vésubie (06), La solidarité entre communes ça existe encore, c’est un acte désintéressé.

Vote à l’unanimité

  • Prévention routière

La sécurité routière est une priorité pour notre commune, M. Ballot Et Mme Reussard considèrent que son action est insuffisante à l’école.

Voté à la Majorité 12 POUR et 2 CONTRE (Y.Ballot et V. Reussard)

  • Départ à la retraite d’un adjoint technique

Il s’agit d’une prime offerte à tous les agents communaux pour leur départ à la retraite (je ne suis pas sûr que tous l’aient obtenu! enfin…), cette délibération concerne Patrick Rob. (cantonnier) parti récemment à la retraite.

Voté à la majorité, 13 POUR et 1 abstention (F. Schweizer, pour quelle raison?)

  • Compensation Plurelya

Compensation pour l’année 2020 à Plurelya (équivalent d’un Comité d’Entreprise pour les agents municipaux)

Voté à l’unanimité

  • Délibérations

Adhésion Plurelya pour l’année 2021 (Option B 199€/an)

Voté à l’unanimité

Vente de 2 parcelles W38 et W39 pour une surface totale de 0.48 ha)

C’est une parcelle sans grand intérêt pour la commune car elle est toute en longueur, elle est exploitée (enclos pour chevaux), le prix de vente est comparable à ce qui se fait (voir arrêté du 11 juillet 2019 du ministère de l’agriculture portant fixation du barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2018.)

Voté à l’unanimité

Autorisation à Mme le Maire de demandes de subventions

Correspond aux subventions demandées au conseil départemental, à la région, au PNR du Vexin français pour les projets de voie piétions/cycliste, installation de caméras de vidéo-protection, vitrine de la boucherie…

Voté à l’unanimité

Note : la vidéo-protection figurait dans le programme « ensemble pour seraincourt », elle n’a été ni évaluée ni chiffrée lors de la campagne électorale, vous en saurez plus dans les prochains mois après délibération.

Recrutement d’un agent contractuel administratif

C’est pour faire du rangement.

Remplacement d’un adjoint technique

C’est pour remplacer Patrick Rob.

Refus de transfert de police spéciale des maires au président de la CCVC (concerne l’assainissement)

C’est une régularisation, toutes les communes de la CCVC se sont opposées, voté à l’unanimité.

Diverses nominations :

Transports scolaires (Nadège Ray./Frédéric Feirrera), SIARP (Frédéric Feirrera), CLECT (F. Schweizer) Commission de sécurité (Frédéric Feirrera)

Règlement intérieur :

Présentation d’un projet de règlement intérieur du Conseil Municipal, quelques remarques de M. Y. Ballot et Mme V. Reussard concernant la tribune libre de l’opposition, ils ont passé 20 bonnes minutes en palabres pour un résultat équivalent à celui octroyé pour le bulletin de Janvier (nombre de lignes et de caractères de police « new times » hauteur de lettre 11), M. Schweizer a même sorti sa règle pour monter les dimensions du cadre…. Quelle perte de temps, bravo!

3- Remerciements

Mme Maurice remercie M. Y. Ballot pour l’aide apportée à l’adhésion à PLURELYA

M. Digaire remercie un colistier de « seraincourt 2020 » consultant en sécurité pour son support technique sur le dossier de la vidéo-protection.

Que penser de cette collaboration? finalement il y avait une grande perméabilité entre ces 2 listes.

4- Retour à Seraincourt d’une conseillère municipale

Lors du Conseil, une conseillère de la liste « ensemble pour Seraincourt », m’a demandé de retirer du site qu’elle habitait à Magny en Vexin, ce que je fais de bonne grâce.

J’ai été surpris par la rapidité de son retour à Seraincourt, et j’ai aussitôt fait un lien avec la réunion que nous avions eu le 5 octobre en mairie, j’ ai donc demandé à cette conseillère où elle était localisée, mais un(e) conseiller(e) lui a chuchoté « ne dis rien », il aurait été plus simple de dire qu’elle occupait un « logement locatif », j’en ai eu la confirmation peu de temps après, pourquoi ne pas dire la vérité ? Où est l’éthique dans tout ça ? Il est vrai que lorsqu’on est favorable à l’actuelle majorité cela donne quelques privilèges…c’est ce que l’on appelle un passe-droit.

Les seraincourtois(es) qui auraient besoin d’occuper ces logements sociaux nous les connaissons tous mais ils sont oubliés, est-ce normal ?

A l’issue du conseil, notre grand penseur est venu à ses côtés pour lui donner sa première leçon de « bien pensance »,elle l’a écouté attentivement, normal ! il est un proverbe qui dit « ne mords pas la main qui te nourrit » 😉

5- Un conseiller municipal convoqué à la gendarmerie de Vigny

Un épisode inédit à Seraincourt, selon des sources différentes mais néanmoins concordantes, il est venu aux oreilles de « seraincourt notre village » (eh oui nous sommes très bien informés) qu’un conseiller municipal avait été convoqué à la gendarmerie de Vigny nous avons donc posé la question à Mme Maurice, qui et pourquoi?

Réponse de Mme Maurice : Je ne suis pas au courant.

M. Maurice : c’est des mensonges, des ragots

Ndlr pourquoi répond-t-il ? il semble qu’il soit au courant lui….

Seraincourt notre village interroge les conseillers pour savoir qui était au courant: Grand silence

Analyse :

Mme Maurice sait très bien ce qui c’est passé mais ne dit rien, la réponse de M. Maurice est tout à fait normale c’est une réponse « symptomatique » vous en saurez plus dans les prochains articles…

Concernant les conseillers, il y a ceux qui savent et qui se taisent (leur silence vaut caution) et les conseillers qui ne savent pas et nous les excusons à conditions bien entendu qu’ils se posent les bonnes questions.

Mesdames et messieurs les conseillers « ensemble pour Seraincourt », n’avez-vous pas remarqué que mis à part F. Schweizer, tous les conseillers de la précédente mandature avaient quitté le navire ? pourquoi?

6- Fable de Jean de la Fontaine

Notre grand penseur municipal aime à citer les fables de la Fontaine. Il est une fable très intéressante que j’invite les conseillers à la lire ou à la relire elle est riche d’enseignements c’est le « Loup et le Chien» http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/loupchien.htm

Ndlr : il fait voir cette fable plutôt sous le sens métaphorique, je vous rassure j’aime les chiens (les vrais).

Cette fable nous montre que le loup n’a pas la vie facile mais il est « libre » au contraire du chien qui vit confortablement mais qui porte une marque au collier, signe d’obéissance et de dépendance.

Chers ami(e)s, à chacun son choix de vie, il y a ceux qui préfèrent la liberté (mais ça a un prix) et ceux qui préfèrent l’obéissance mais ça laisse des traces sur le cou, mon choix est fait.

Газета Серайнкорт 2

Cher(es) ami(es),

Nous allons apprendre ensemble quelques mots du pays des soviets.

Cliquez sur les liens et leurs sosies apparaîtront.

  1. Tovarich po propaganda (товарищ по пропаганде) camarade délégué à la propagande.

Jusqu’à présent nous étions concentrés sur le camarade délégué à la propagande, nous allons nous intéresser aux autres membres du conseil suprême.

https://www.lapresse.ca/international/europe/201602/29/01-4955891-pologne-perquisition-chez-la-veuve-du-general-jaruzelski.php

2- московский глаз (phonétiquement: Moscoski  Gloz) Œil de Moscou

Cette expression populaire des années 60, née au début du XXe siècle, fait référence au parti communiste de l’URSS qui avait des espions partout.

Aussi souriant que la porte de la prison St Michel à Toulouse. C’est le secrétaire particulier de madame, c’est leur ami de plus de 50 ans, jamais investi dans la vie communale avant 2014 sans eux il n’existerait pas. Il avait pour fâcheuse habitude de roder lorsque nous parlions entre nous pour écouter et renseigner ses maîtres.

https://www.rtl.fr/actu/politique/melenchon-attaque-lallement-psychologiquement-perturbe-selon-lui-7800931761

3- аппаратчик (Apparatchik) membre de l’appareil d’État

On se demande à quoi elle sert, en réunion elle est muette comme une carpe, elle obéit au doigt et à l’œil du guide suprême, elle est en tout point conforme aux attentes du parti. Elle est en charge de la Commission Personnel, mais s’en occupe-t-elle vraiment ? Quand à la Vie associative elle n’a pas brillé par son dynamisme ! elle aura du boulot pour convaincre…mais enfin! Quand aux affaires scolaires aura-t-elle son mot à dire ? Il est dommage que ce soit un ancien cancre qui se soit emparé de ce sujet….honnêtement on est mal barrés.

https://www.pinterest.fr/pin/338332990740480679/

Ce sont ceux qui naviguent et qui sont toujours du bon côté du Pouvoir. Ils ne présentent aucun intérêt pour la collectivité, nous n’en parlerons pas.

  • 5- фермер (phonétiquement : Firlmarl) Agriculteur ou Kolkhozien колхозин

Un kolkhoze était un système agricole de l’URSS, où les terres et les moyens de production étaient mis en commun (là ce n’est pas le cas).

S’il fallait quelqu’un à l’environnement, c’était bien lui, nous ne lui demanderons pas de nettoyer les écuries du roi Augias mais qu’il fasse le ménage dans sa collection de machines agricoles afin de rendre l’entrée de notre village un peu plus accueillante parce que pour l’instant c’est plutôt le cimetière des éléphants…

Etant membre de la commission bâtiment, j’ai assisté à une réunion sur la vidéo protection qu’il dirigeait, il a écouté et douté mais n’est-ce pas là le début de la sagesse ? acceptera-t-il d’écouter le guide suprême en toutes circonstances? L’avenir nous le dira….

  • 6- комсомол (Komsomol) Membre de l’organisation soviétique des jeunesses communistes.

Alors les juniors êtes-vous prêt à suivre la ligne du parti ? ne pas faire de vagues ? Un conseil ne dites rien et tout ira bien mais vous perdrez votre crédibilité c’est un choix.

Je ne vous blâmerai pas car il y a 6 ans j’étais comme vous, mais au bout d’une année j’ai compris l’objectif du guide suprême et j’ai rendu mon écharpe le jour de l’approbation du PLU qui a été, quoiqu’en dise vos maitres, bidouillé (1) dans leur propre intérêt c’est ce que l’on appelle le « conflit d’intérêt », je suis à votre disposition pour tout vous expliquer vous savez où j’habite et dès que vous commencerez à avoir des doutes n’hésitez pas à venir me voir.

(1) bien évidemment tout ceci a été fait avec la complicité de leurs 2 baltringues.

https://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18660524/?page=37

https://www.google.com/search?q=florence+boccolini&sxsrf=ALeKk01Q1tLvsY7ITdaWtQTYvzSxjB_xeg:1606927152418&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwimzuWQ3q_tAhUSxoUKHTqxBJcQ_AUoAXoECAoQAw&biw=2049&bih=937#imgrc=cl13C0SaTckNBM

7- Les autres conseillers

Désolé je ne vous connais pas suffisamment.

8- Conclusion

Cher amis notre village souffre depuis des années de l’excès de pouvoir d’une minorité des membres du conseil municipal en effet la bande des 4 a été remplacé par une autre bande des 4 lors de la précédente mandature. Ceux qui dirigent ne transmettent plus les rênes du pouvoir ils veulent le conserver. La solution de remplacement que représente l’actuelle majorité relative est une mauvaise réponse au problème de communication de l’ancien Maire qui bien qu’étant intègre avait perdu son attrait au bout de 19 ans en tant que maire et plus de 30 ans au conseil municipal. Le Pouvoir use, il faut savoir passer le relais.

Moi au pays des soviets (1993)

J’ai connu il y a 30 ans la fin du communisme en Russie, je devais avoir 35 ans. J’étais parti en mission à la raffinerie de NovoKujbyshevsk pour 2 semaines et j’y suis resté presque 3 mois. Comme la majorité des villes nouvelles en URSS elle était constituée d’une bonne centaine de barres d’immeubles. La Russie est un pays cultivé, presque tous les soirs nous pouvions aller au spectacle (musique classique, danse) mais d’une violence extrême la maffia y est très puissante, en France à côté nous sommes au pays des bisounours. Dans l’unité de production il y avait une salle de réunion ou j’aimais me rendre voir les vitrines avec les oriflammes et les drapeaux communistes les photos noir et blanc des ouvriers des années 60/70 tous costume/cravate (ils croyaient certainement à leurs idéaux mais ils ont été abusés par des dirigeants corrompus). la Russie avait à cette époque une bonne technologie dans le domaine militaire et spacial. Mes amis russes (Youri (diminutif Youra), Vladimir (Volodia) et Alexandre (Sacha) étaient très accueillants, ils m’invitaient à diners, nous mangions de l’omoul (poisson du lac Baïkal) il y avait toujours une super ambiance.

Crédits photo:

  • site rtl.fr
  • pinterest
  • Film James Bond « Bons baisers de Russie »

Commissions communales – On remet les compteurs à zéro!

Résumé :

  1. Préambule (le contexte)
  2. Article L 2121-22 du CGCT
  3. Un tableau des commissions communales inconsistant
  4. Non-conformité No. 1- Délai de convocation des commissions
  5. Non-conformité No. 2 – désignation des vice-présidents (rapporteurs)
  6. Désignation des membres de la commission des marchés publics
  7. Conclusion

  1. Préambule (le contexte)

Dans un premier temps nous avons reçu du 1er adjoint un tableau dans lequel nous devions exprimer nos vœux, en ce qui me concerne j’ai retourné ce tableau complété et comme j’ai pour habitude d’être constructif j’avais proposé des membres de la liste « Seraincourt notre village » pour participer à des commissions (CCAS…) en tant que membre « non élus ».

Le 10 juillet avant le vote des commissions communales, un conseiller nous a remis une feuille de calcul sur la méthode de représentation « au plus fort reste » (sur cette fiche il y avait des erreurs, il faut dire que ce conseiller est d’un très haut niveau d’intelligence).

Cette méthode n’est applicable qu’à la désignation des membres de la commission des marchés publics mais ce conseiller qui a une conception particulière de la démocratie a voulu montrer son pouvoir de nuisance et l’a étendu à l’ensemble des commissions de ce fait la liste « seraincourt notre village » était exclue de toutes les commissions importantes et aucun des vœux exprimé n’a été exhaussé.

A vrai dire personne ne connaissait cette méthode de représentation « au plus fort reste », particulièrement inique dans le cas présent.

2- Article L 2121-22 du CGCT

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070633&idArticle=LEGIARTI000027433901

Nous avons mis cet article qui est la base de tout ce qui suit.

3- Un tableau des commissions municipales inconsistant (manque de précision)

Si l’on s’en tient à la lecture du tableau remis après le conseil (disponible sur le site de la mairie et dans le livret de 4 pages que vous avez reçu) on comprend que mis à part les commissions voirie et cimetière toutes les commissions sont constituées d’un président (Mme le Maire), d’un Titulaire (T) et de Suppléants (S), qui sont les membres ? Mystère.

Si pour les commissions syndicales (PNR, syndicat des eaux….) il y a des membres titulaires et des suppléants ce n’est pas le cas pour les commissions communales il n’y a que des membres, un rapporteur et un président (c’est ce que font d’autres communes voisines, certaines ont même des membres non élus, c’est ça la démocratie participative!).

En clair, ce tableau n’est pas suffisamment clair pour comprendre les attributions de chacun, nous sommes dans un mélange, il doit être repris.

Que dit la Loi ?

L’article L.2121-22 permet au conseil municipal de constituer des commissions d’instruction, « chargées d’étudier les questions soumises au conseil soit par l’administration, soit à l’initiative d’un de ses membres ».

Le nombre de commissions est librement fixé par le conseil municipal, tout comme le nombre des membres qui les composent.

Il appartient donc au conseil municipal de décider du nombre de conseillers siégeant au sein de chaque commission et de les désigner.

La loi ne fixant pas de méthode précise pour la répartition des sièges de chaque commission, il appartient au conseil municipal de rechercher la pondération qui « reflète le plus fidèlement la composition de l’assemblée délibérante et qui assure à chacune des tendances représentées en son sein la possibilité d’avoir au moins un représentant dans chaque commission, sans que les différentes tendances ne bénéficient nécessairement toujours d’un nombre de représentants strictement proportionnel au nombre de conseillers qui les composent » (CE, 26 septembre 2012, n° 345568).

3- Non-conformité No. 1 : Délai de convocation des commissions 

Selon l’article L2121-22 du CGCT, dans les 8 jours qui suivent la nomination des membres de la commission, le Maire doit les convoquer pour la première réunion afin de désigner le vice-président (Rapporteur).

A ce jour, en tant que membre de la commission cimetière, éclairage public, bâtiment, je n’ai reçu aucune convocation, en conséquence à minima les commissions ainsi constituées sont caduques.

4- Non-conformité No. 2 – désignation des vice-présidents (rapporteurs)

Toujours selon le tableau remis après le conseil, les Rapporteurs des commissions voirie et réseaux et cimetière ont été désignés lors de ce même conseil ce qui en contradiction avec l’article L 2121-22 du CGCT qui indique que les vice-présidents sont nommés au sein des commissions par leurs membres.

5- Désignation des membres de la commission des marchés publics

Si l’on applique stricto sensu le code des marchés publics article 22 la règle est la suivante.

4° Lorsqu’il s’agit d’une commune de moins de 3 500 habitants, le maire ou son représentant, président, et trois membres du conseil municipal élus en son sein à la représentation proportionnelle au plus fort reste 

Conformément à l’article L.2121-22 du CGCT, dans les communes de plus de 1 000 habitants, la composition des différentes commissions, y compris les commissions d’appel d’offres et les bureaux d’adjudications, doit respecter le principe de la représentation proportionnelle pour permettre l’expression pluraliste des élus au sein de l’assemblée communale.

Sur ce point, il y a une ambigüité entre le code des marchés publics et le CGCT art. 2121-22 mise en évidence dans la question No. 24621 de M. Jean-Louis Masson (sénateur de la Moselle – NI) publiée dans le JO Sénat du 05/10/2006 – page 2522

https://www.senat.fr/questions/base/2006/qSEQ061024621.html

Le ministère de l’intérieur répond.

L’application d’un mode de scrutin, tel qu’un scrutin de liste à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne ou au plus fort reste qui aurait pour effet, sinon pour objet, d’exclure la représentation d’une minorité irait à l’encontre de la volonté du législateur et méconnaîtrait les termes mêmes de la loi.

Dans le cas présent la municipalité actuelle écarte la représentation du seul membre élu de la liste « Seraincourt notre village » ayant obtenu 16% des suffrages, des commissions budget/finances, marchés publics.

Pourquoi ?

Le sujet est en cours d’étude d’un point de vue juridique.

Pour votre information, dans mon job (eh oui à 62.5 ans je suis toujours en activité), je suis amené à constituer des appels d’offres techniques et des tableaux de comparaison, je crois connaitre le sujet.

7- Conclusion

Les commissions doivent être à peu de chose près le reflet du résultat obtenu par les différentes listes engagées lors des élections municipales.

Il ne sert à rien de se chamailler pour si peu de chose, car au fil du temps les commissions s’étiolent ainsi va la vie.

La cause de cette situation ubuesque est le fait d’un conseiller ignorant qui manque de tempérance et d’humilité, aurait-il atteint l’état que les philosophes grecs de l’antiquité appelaient l’hubris (*)?

Hélas chers lecteurs, tout ceci nuit gravement au bien-être de notre commune et à la démocratie en général, nous devons le dénoncer.

(*) L’hubris est une notion grecque qui se traduit le plus souvent par « démesure ». Elle désigne un comportement ou un sentiment violent inspiré par des passions, particulièrement l’orgueil et l’arrogance, mais aussi l’excès de pouvoir. Les Grecs lui opposaient la tempérance et la modération, qui est d’abord connaissance de soi et de ses limites.

Indemnités des élus qu’en est-il? Un conseiller délégué est-ce bien nécessaire?

Chers amis,

Lors de la campagne électorale la liste « Ensemble pour Seraincourt » vous avait promis un budget très serré sans augmentation d’impôts.

Vous trouverez ci-dessous en italique la copie d’un courriel envoyé à Mme le maire le 21 juillet 2020 (copie à l’ensemble du conseil).

« Mme le Maire,

Lors du débat en conseil, vous nous avez donné l’indemnité globale des élus à savoir 5087,93€ par mois (soit 61 055,16€/an) et vous avez rajouté que les indemnités étaient réduites de 13% (ce qui est très bien). 

Je vous demande de bien vouloir me communiquer dans les meilleurs délais:

1) le détail des indemnités:

– l’indemnité brute du Maire

– l’indemnité brute d’un adjoint

– l’indemnité brute du Conseiller municipal délégué

Pour information ; Seraincourt (1305 habitants) est le seul village de la « Communauté de Commune Vexin Centre », hormis Boissy l’Aillerie (1813 habitants), disposant d’un conseiller municipal délégué, ce qui est inédit pour notre commune vous comprendrez aisément ma voix CONTRE.

2) A quoi correspond la réduction des indemnités des élus de 13%?

En 2019, l’indemnité globale des élus était de 33 000€/an elle a été porté à 45 000€/an sur le budget primitif 2020 et elle sera de 61 055€/an en réalité.

Pouvez-vous m’expliquer comment vous arrivez à réduire de 13% l’indemnité des élus?

Si on compare les indemnités des élus en 2020 par rapport à celles de 2019 j’aurai tendance à dire qu’il y a une augmentation de 85%, qu’en pensez-vous?

Dans l’attente de vous lire,

Jean-Louis VINOLAS« 

Analyse:

A ce jour, le courrier est resté sans réponse, on le voit bien l’adage « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » (évangile selon St Matthieu chapitre 3 verset 23) prend tout son sens avec nos élus….

Et puis, la création de ce poste de conseiller délégué est-ce bien nécessaire pour une commune comme Seraincourt, n’est-ce pas un poste créé artificiellement pour justifier l’indemnisation d’un 5ème adjoint « déguisé »?

Pour information les charges de personnel de Seraincourt (tout confondu) sont de l’ordre de 275 000€/an dans le budget prévisionnel 2020 (soit 210€/hab. ce qui est faible comparé à la strate (village de 1000 à 3500 hab.) qui est de 237€/hab soit 10% de moins) tandis que la charge des élus sera 61055€/an (*) en 2020.

(*) 1 maire + 4 adjoints, maximum autorisé par le Code Général des Collectivités Territoriales (5087€/mois) on est au taquet.

Indemnités brutes: maire (2006€/mois), adjoint (770€/mois).

Pour indemniser le conseiller délégué le maire et les adjoints devront faire un effort sur leur propre indemnité car l’assiette (5087€) ne doit pas être dépassée, ce qui explique le 13% de réduction, en présentant les choses ainsi, ils espéraient nous faire croire qu’ils étaient devenus vertueux….hélas, pas de chance le site est là pour analyser avec un angle de vue différent et pertinent.

L’essentiel du Conseil Municipal du 10 juillet 2020

Résumé:

1- un conseiller délégué, est-ce bien nécessaire?

2- La démocratie locale une parodie?

3- Conflit d’intérêt au sommet!

Ordre du jour du conseil:

1- Approbation du C.R. du C.M. du 26 mai 2020: Non concerné

2- Approbation du C.R. du C.M. du 4 juillet 2020: RAS (erreur de plume): POUR

3- Vote du montant des indemnités des élus (maire, adjoints et conseiller délégué)

J’ai voté CONTRE cette délibération, pourquoi?

Mme Maurice commence par dire « nous avons réduit le montant de nos indemnités de 13% et annonce un montant global mensuel de 5087,33€ (soit 61 044€/an)  » sans plus de détails.

Le hic c’est ce fameux « conseiller délégué », une nouveauté qui n’existe nullepart ailleurs dans la CCVC, seule la commune de Boissy l’Aillerie (1813 hab.) a 2 conseillers délégués.

Etait-ce pour satisfaire une demande ou pour récompenser un conseiller en particulier? dans les 2 cas c’est inacceptable.

Pourquoi les autres conseillers qui sont rapporteurs de commissions importantes ne sont pas indemnisés? il faut savoir que lors de la précédente mandature, des conseillères telles-qu’Essia, Sylvie et Pascale ont donné beaucoup de leur temps et de leur énergie sans aucune indemnité, pourquoi?

4- Election des rapporteurs et des membres des commission:

Mme Maurice n’a pas dit un mot, c’est un conseiller omniprésent, celui qui se croit le Maire du village et que l’on surnomme le Maire 2, qui a organisé le débat il a pris la parole pendant au moins 90% du temps, les élus de l’opposition et même certains élus de la majorité étaient mal à l’aise dans ce spectacle consternant, une parodie de démocratie.

Nous avons eu droit à une « méthode de calcul » sortie d’on ne sait où, dans laquelle on nous expliquait que la liste « seraincourt-notre-village » n’avait droit à aucun siège.

Le conseiller en question rajoutait, mais on peut discuter! en clair si nous étions conciliants et obéissants nous aurions droit à un poste de suppléant sur un strapontin. Ceci n’étant pas acceptable, j’ai refusé.

Dans quel document administratif le nombre de membres des commissions est-ils fixé? il doit être représentatif de la pluralité de la population et pas être réservé exclusivement aux représentants de 45% des votants...

Espérons que les 367 seraincourtois qui ont voté pour la liste « ensemble pour seraincourt » ont conscience du pouvoir qu’ils ont accordé à une liste qui ne respecte pas la démocratie!

5- Elections des syndicats intercommunaux

Idem mais étant donné que le nombre des représentants est fixé le problème est moins important.

Je leur ai rappelé qu’ils avaient oublié le SIMVVO (Syndicat de Musique du Vexin Val d’Oise), il m’a été accordé.

6- Délégations pour les procédures adaptées pour les marchés publics

Les 4 conseillers d’opposition ont voté CONTRE.

La liste « ensemble pour seraincourt étant sur-représentée (Mme et M. Maurice, M. Schweizer….), ils veulent les mains libres pour faire ce qu’ils veulent.

7- Décision modificative du BP2020 communal

Erreur mineure de l’adjoint aux finances M. Schweizer. Vote POUR à l’unanimité (l’opposition est constructive, il serait de bon ton que la majorité en fasse de même).

Questions diverses:

C’est là que le véritable débat commence!

Sylvain Diguaire propose d’enregistrer les conseils municipaux, bonne proposition qui est tout à fait légale, faudrait commencer un jour!

En début de conseil il nous a été distribué « la charte des élus » j’ai repris le paragraphe sur le conflit d’intérêt.

J’ai rappelé qu’il y avait conflit d’intérêt entre la société « Hygiène et Maintenance » dont le gérant est autre que le fils d’Anne-Marie MAURICE le Maire. Agit-elle dans l’intérêt général ou dans l’intérêt privé? elle me rappelle que l’ancien maire utilisait les services de cette société, je lui ai rappelé qu’il n’y avait aucun lien de parenté et que dans le cas présent étant donné le lien de parenté il fallait respecter les règles d’usage.

Mme Maurice agit-elle en tant que Maire ou en tant que mère? là est le conflit.

Il faut savoir que cette société facture 920€/mois une prestation dont personne ne sait si elle est conforme au cahier des charges que personne ne connait, il y a beaucoup de zones d’ombres que nous allons mettre en Lumière. Il faut cela change.

Débat houleux, Monsieur Maurice qui se prend pour « le boss » de ladite société s’est engagé à faire un appel d’offre et il a rajouté « qu’il le gagnera », j’ai répondu « tant mieux et que ça serait bon pour la maîtrise des dépenses de fonctionnement ».

Il faudra faire un appel d’offre en bonne et dû forme et s’assurer que la sélection se fasse de façon loyale, l’idéal sera que le sujet soit confié à un membre de la commission des appels d’offres de l’opposition, mais le feront-ils? nous le saurons dans les mois à venir……

M. Maurice dit « lors de la dernière mandature il n’y a pas eu de malversations » ah bon?

J-L. Vinolas

L’essentiel du Conseil Municipal du 4 juillet 2020

1- Introduction:

Le conseil a eu lieu un samedi matin et n’a duré que 43 minutes, l’essentiel du temps a été le passage dans le bureau des adjoints pour le vote à bulletin secret du maire et des adjoints.

Le compte rendu est en pièce jointe, mis à part quelques erreurs de plume, relevées par M. Ballot, il retrace bien la séance.

2- Démission de Mme Massera

Rien de particulier si ce n’est la démission de Mme Massera qui clôt ainsi 19 ans de conseil municipal, j’ai eu droit à un « bravo » les 2 pouces levés… Mme Massera dépitée me fait porter la responsabilité de son échec, je lui conseille de lire l’article sur l’analyse des résultats de l’élection municipale.http://seraincourt-notre-village.fr/analyse-des-resultats-de-lelection-municipale-de-seraincourt/

Vouloir être Maire n’a de sens que lorsque l’on a des projets, une bonne dose de motivation, une équipe soudé qui reconnait vos qualités (et vos défauts) et l’adhésion de la population car en fait être Maire c’est avant tout des rencontres, de la convivialité et le désir de faire cohabiter les habitants dans un esprit de concorde, hélas d’après mes informations son projet tenait en 2 mots (baguette – magique), l’équipe était constituée par 2 ou 3 membres du milieu associatif qui allaient au contact de la population pour les convaincre de l’intérêt de cette candiature.

Peut-on diriger de la sorte une commune à distance depuis sa tour d’ivoire?

Il est temps de penser à autre chose et de profiter de la Vie.

3- Nomination d’un 4ème Adjoint

Mme Maurice qui a fait du budget son cheval de bataille, ne lésine pas à la dépense pour son équipe, crée un 4ème poste d’adjoint.

Depuis la démission d’Adeline (sept-2015) le nombre des adjoints avait été ramené de 4 à 3, j’avais voté POUR.

Seraincourt est une commune qui peut être dirigée par 1 maire et 3 adjoints sous réserve qu’ils soient disponibles, pendant 2 ans il n’y a eu que 2 adjoints, c’est difficile mais c’était un choix.

Un 4ème adjoint c’est du confort, j’ai voté CONTRE dans un souci de cohérence avec mon vote de septembre 2015.

4- Liste présentée par M. Schweizer

Très surpris d’apprendre que la liste des adjoints ait été présentée par M. Schweizer étant donné ses grandes qualités de communication et son empathie envers tous nos concitoyens.

Analyse des résultats de l’élection municipale de Seraincourt

  • 1- Résultats
Liste 1er tour 2nd tour Différence Diff %
Maurice 217 267 50 18.73%
Massera 217 237 20 8.44%
Vinolas 158 96 -62 -64.58%
Exprimés 592 600 8 1,35%
nuls 10 9 -1 -11.11%
Total 602 609 7 1.15%
  • 2- Analyse des résultats

Au premier tour (le 15 mars 2020) 2 listes sont arrivées ex-aequo, la liste de .D. MASSERA (Seraincourt 2020) et la liste d’A-M. MAURICE (Ensemble pour Seraincourt) ont obtenu 217 voix chacune,  suivies de la liste de J-L VINOLAS (Seraincourt notre village) 158 voix.

La surprise aura été la liste d’A-M. MAURICE, qui compte tenu du mécontentement général est arrivée à égalité de voix avec D. MASSERA.

Au second tour (le 28 juin 2020), la liste d’AM. MAURICE a obtenu 267 voix, celle de D. MASSERA 237 voix et celle de J-L. VINOLAS qui s’était maintenu, 96 voix.

La différence (-62 voix)  entre le 1er et le 2ème tour de JL. VINOLAS additionnée des 8 votes supplémentaires soit 70 voix s’est répartie de la façon suivante, 50 voix vers la liste d’A-M. MAURICE (267 voix) et 20 voix vers la liste de D. MASSERA (237 voix).

En clair les votants de la liste J-L. VINOLAS se sont reportés d’eux-mêmes vers la liste d’A-M. MAURICE, ce qui signifie qu’au 1er tour J-L. VINOLAS a capté plus de voix d’A-M. MAURICE que de D. MASSERA.

L’électorat de J-L. VINOLAS est constitué de personnes qui souhaitent tourner la page et qui ne voulaient ni de l’une ni de l’autres des candidates, compte tenu que l’essentiel de ses électeurs ont été perméables à Mme MAURICE, il regroupait plus les personnes qui voyaient en lui une alternative à Mme MASSERA, même en cas de désistement, A-M. MAURICE aurait gagné l’élection.

Notons toutefois que la somme des votes de  D. MASSERA + J-L. VINOLAS (333 voix), rapportée au nombre de votants 600 montre qu’il  a une majorité d’opposants 55,5% à Mme MAURICE.

En cas de triangulaire, l’élection se faisant à la majorité relative la liste de Mme Maurice ayant obtenu 44,5% de votes favorables est donc réélue.

On peut s’étonner qu’une commune avec 55,5% de mécontents ait réélu Mme MAURICE.

Mme MASSERA a-t-elle été sur le terrain pour convaincre? il semble qu’elle ait été absente.

3- Conclusion

Pour qu’un village progresse, il faut qu’il y ait un renouvellement raisonnable des générations, vouloir retourner en arrière en promettant l’avenir était illusoire et ne pouvait pas fonctionner dans la durée, c’était une régression.

Il sauf savoir qu’être Maire, c’est d’abord beaucoup de travail, ce n’est pas une fin en soit, en principe ce doit être une personne compétente, capable de faire preuve d‘humanité (aller vers les gens) et intègre (d’abord respecter la Loi avant de la faire respecter aux autres).

Soyons honnête le bilan humain de la liste sortant n’est pas bon (malgré le forcing de dernière minute), 4 démissions et l’ensemble des conseillers sortant sauf un fidèle, ne se représentaient pas, pourquoi?

Le changement était nécessaire car notre village ne peut être dirigé comme une entreprise de nettoyage/gardiennage à contrario vouloir le diriger par procuration sans communiquer directement avec la population n’était pas viable sur la durée.

Ce qui est clair c’est que le travail ne paye pas toujours mais l’essentiel c’est l’honnêteté et le courage d’agir, l’inaction est fatale, les médailles n’ont de valeur que lorsqu’on les mérite.

Pour 2026, nous devrons choisir le ou la meilleure d’entre nous, c’est d’ailleurs la définition du Maire (Major en latin le meilleur).

L’avenir nous dira quels seront les impacts de cette élection sur la vie de notre village et de ses associations.

Collectivement, nous avons vivre des moments difficiles mais il fait savoir parfois détruire pour reconstruire sur de nouvelles bases.

L’essentiel du Conseil Municipal du 26 mai 2020

Résumé :

Un conseil municipal à effectif réduit : 6 absents sur 14 conseillers.

  • Vote du budget, transmis par M. Schweizer aux conseillers 1h avant le conseil, transparence ?
  • Le tracteur est en panne depuis des années pourquoi ?

Essia vote CONTRE le budget primitif et Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION,

  • Pourquoi Le City Park est-il fermé?

Développement :

Le 26 mai 2020, nous avons assisté au conseil municipal, notons un léger retard de 5 minutes consécutif probablement à la mise en place de la salle, en effet compte tenu des dispositions gouvernementales relatives aux gestes barrières les conseillers étaient dispersés dans la salle, Mme Maurice et les 2 adjoints étaient à la tables du conseil.

Sur un effectif de 14, il y avait 8 conseillers présents : Mme et M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, Essia, G . Rousseau, C. Ancel et Mme Massera.

Les 3 absents excusés : Sophie Fleuret, Sylvie Quéré, Ch. Lepoder

3 Absents : Pascale Roos, Stéphane Ross et Pascal Cottin

Les absents excusés ayant donné leurs pouvoirs, le conseil était complet et pouvait donc légalement délibérer.

Essia qui ne vient plus aux conseils municipaux depuis belle lurette était présente, relax, elle avait même le sourire, sa présence exceptionnelle laissait présager que les choses n’allaient pas se passer comme prévu par notre couple dirigeant.

Délibération No. 1 : vote du budget primitif

Nous apprenons que le budget aurait été envoyé par mail à 18h30/19h aux conseillers (une copie avait été mise sur les tables).

Commentaire :

Comment se fait-il que l’adjoint aux finances M. Schweizer ait transmis aux conseillers le budget à 18h30/19h soit moins de 2 heures avant le conseil (si on compte 45 minutes pour dîner ça ne fait qu’une heure)? En ne laissant qu’un aussi faible laps de temps il ne permettait pas aux conseillers de consacrer le temps nécessaire pour l’analyser. Pourquoi ? manquerait-il de confiance en lui?

Curieuse vision de la transparence du budget de M. Schweizer.

En principe, il y a une commission (M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, S. Fleuret) qui prépare le budget, où sont les comptes rendus? il y a aussi, et c’est réglementaire (article 1650 du code des impôts), une commission des impôts (S. Fleuret, C. Ancel et Ch. Lepoder) qui est en charge de l’ajustement de la « valeur locative » des biens imposables où sont les compte-rendus? à l’évidence le budget a été préparé tout seul dans son coin par l’adjoint aux finances qui reporte à Mme Maurice, à quoi servent les commissions? Drôle de conception de la démocratie !

Nous vous rappelons que dans le tract «Ensemble pour Seraincourt » de 2014, il était indiqué que le budget devait figurer sur le site internet, or depuis 6 ans aucune information, nous le voyons bien Mme Maurice n’a pas respecté cet engagement important, pensez-vous qu’elle le respectera la prochaine mandature ?

Puis M. Schweizer nous a énuméré une série de chiffres, le public n’ayant aucun document de référence, il est très difficile de prendre des notes nous avons toutefois relevés les points importants du budget :

  1. La facture d’eau est plutôt salée 60 611€ (d’après M. Schweizer elle serait dû à l’intégration de la consommation de l’école dans le budget communal).

A Seraincourt l’eau est chère (5,63€/m3), de part sa position Seraincourt dispose d’une importante ressource en eau (puits de la Bernon et de l’Eau Brillante), nous exportons l’eau vers tous les villages alentours.

Quel sera l’impact sur le coût de l’eau de l’unité de décarbonatation (réduction de la dureté de l’eau trop riche en calcaire) prévue dans le programme de Mme Maurice ? est-ce l’expression d’un besoin de la population ou une  idée fumeuse de Mme Maurice? attention à l’augmentation du prix de l’eau dans les années à venir….habituellement ce type d’unité est adaptée pour les agglomérations importantes (100 000 hab.) pas pour les petites communes, tous les travaux et frais de fonctionnement de cette unité seront répercutés sur votre facture d’eau par Veolia.

2- La facture d’électricité a diminué (cela est dû à un trop perçu en 2019, ce budget ne semble pas maitrisé).

3- Le budget Combustible augmente (selon l’adjoint aux finances cela est dû à la consommation de fioul de la chaudière de l’école),

Dans le tract «ensemble pour seraincourt » de 2014 Mme Maurice avait promis la rénovation de l’école, vous pouvez constater que rien de substantiel n’a été fait en particulier sur l’isolation thermique.

4- Budget entretien du tracteur : C. Ancel (un vrai agriculteur) prend la parole, depuis des années il constate à chaque conseil que le sujet du tracteur revient sur le tapis.

Ce tracteur marchait bien autrefois, aujourd’hui il coûte une fortune en réparation (panne de boite de vitesse), nous apprenons que le garage « John Deere » ne travaille pas correctement (ils auraient oublié de montrer un circlips…) et nous aurions payé la moitié de la réparation alors que normalement en cas de défaillance le coût de la réparation doit être pris en charge par le réparateur, à Seraincourt nos élus ne font pas attention à l’argent de la commune.

Claude a tout à fait raison de signaler ce disfonctionnement récurrent depuis des années.

5- Nettoyage des locaux : # 22000€,  M. Maurice fait remarquer à Mme Massera en se gaussant , que la facture a baissé, c’est vrai, il oublie de mentionner que les prestations ont elles aussi été ajustées à la baisse, Mme Massera ne réagit pas.

On peut se poser la question pourquoi depuis des années le nettoyage est confié à la société SEGI, y-a-t’il eu un appel à concurrence ? pourtant le code des marchés publics indique que les marchés ne doivent pas être passés systématiquement à la même société.

Vote du budget communal:

 Essia vote CONTRE Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION

Commentaires :

Essia a tout à fait raison de voter CONTRE, était-il normal que le budget soit envoyé aussi tardivement aux conseillers ? n’était-ce pas là une manœuvre habile pour ne pas leur laisser le temps nécessaire à l’analyse ?

Un acte de courage d’Essia qui mérite notre respect.

Est-ce-cela la transparence promise par Mme Maurice et mise en œuvre par M. Schweizer son adjoint aux finances ?

Mme Massera comme d’habitude ne prend pas position elle vote ABSTENTION, les 2 membres de sa liste présents dans le public ne comprennent pas son vote laxiste.

Mme Massera, qui après 20 ans d’inaction, aspire à occuper la place de Maire aurait bien fait de prendre position CONTRE, jusqu’à présent elle s’est toujours contentée de s’abstenir alors qu’il fallait voter CONTRE (nous avons d’autres exemples à suivre dans les prochains articles…).

Délibération No. 2 – subvention aux associations :

Amis de Seraincourt :                                                      162€

Association Sportive de Seraincourt :                    3 875€

Foyer Rural (Seraincourt Animation) :                   1 062€

Seraincourt Evènements                                               300€

Approuvé à la majorité, 1 ABSTENTION (Essia).

Mme Massera est-elle satisfaite de la subvention alloué aux « Amis de Seraincourt »?

Délibération No . 3 : Budget primitif des logements

Investissement :

Dépense :           97 739€

Recette :             77 700€

D’après l’adjoint aux finances, le Budget est en suréquilibre, c’est à dire que le montant total des recettes est supérieur au montant total des dépenses.

Approuvé à l’unanimité

Délibération No. 4 : Taux d’imposition (Taxe habitation (TH), taxe foncière (TF), foncier non bâti (FNB))

Approuvé à l’unanimité.

Délibération No. 5 : adhésion de la CCVC au SMSO (remplace le SMIGERMA)

Le SMSO est le syndicat qui gère les eaux de ruissellement et l’entretien des rivières. Pour ceux qui ne le savent pas depuis l’application de loi NoTRE (une loi de plus dans le paysage législatif!), les syndicats ont été remodelés par département, Seraincourt étant une enclave du Val d’Oise dans les Yvelines, la gestion de ce syndicat étant principalement chapeautée par les communes des Yvelines (GPSO), c’est la CCVC qui prend la place de Seraincourt, une bonne chose pour notre commune.

Claude conseille de bloquer la facture du SMIGERMA (bon conseil).

Approuvé à l’unanimité.

Délibération No. 5 : réparation d’une poutre de la charpente de l’Eglise

Une poutre de la charpente de l’église s’est rompue, le coût de la réparation est de 33 700€. Compte tenu que l’église est classée aux monuments historiques 40% (soit 20 267€) est pris en charge de façon automatique par la DRAC (ministère de la culture) il suffit de demander, pour le reste une délibération est demandé pour obtenir des autres organismes (PNR du Vexin….) d’autres subventions, il faudra faire les travaux avant réception des subventions.

Quand Mme Maurice écrit dans un tract qu’en 8 jours elle a obtenu un devis et des subventions, elle devrait faire preuve de modestie, elle exagère n’importe qui aurait pu en faire autant, nous lui rappelons qu’en tant que Maire elle perçoit une indemnité mensuelle de 2006€, c’est son devoir de Maire, il n’y a rien d’exceptionnel.

Divers :

City Park :

City Park fermé par la commission de sécurité
  • Nous avons appris que le City Park ouvert récemment est fermé car les tests de la commission de sécurité n’ont pas été faits.
  • M. Schweizer a omis de dire que le City Park a été ouvert en période de déconfinement, pour mémoire pendant toute cette période l’ile de France était en zone rouge, les lieux de rassemblement devaient rester fermés et les regroupements supérieurs à 10 personnes étaient interdits.

Mme Maurice qui paraît-il a été très active en période de confinement aurait-elle oublié de faire respecter les consignes de sécurité ?

  • Monsieur Maurice nous apprend que ce sont les jeunes de Vaux S/ Seine, Meulan et Hardricourt qui occupent le City Park, attention aux rivalités…. Un skate park aurait été beaucoup moins problématique, mais comme l’équipe sortante fait tout dans son coin voilà le résultat.
  • En 2014, notre modèle était Oinville S/ Moncient dont le city part est doté d’un grillage infranchissable, de filets pour retenir les ballons, d’une porte fermée à clef et d’un règlement à Seraincourt il n’y a rien de tout cela, tout a été fait dans la précipitation sans concertation avec les jeunes, les parents et surtout le voisinage Mme Maurice devrait être plus modeste dans ses tracts.

Seraincourt notre village – Le site

Dans moins d’un mois notre site fêtera sa 1ère année d’existence, « seraincourt-notre-village » c’est 104 documents (16 articles sur la commune et 88 pages sur l’environnement, l’histoire et le patrimoine), c’est un important travail de recherche et d’écriture.

Nous avons joint le tableau de bord qui nous permet de mesurer la fréquentation du site, voilà ce que nous voyons (nous avons occulté certaines parties, nous ne voulons pas tout montrer surtout que nos adversaires, en manque d’idée, le consultent régulièrement :-)).

Le 5 mai, nous comptabilisons 17 532 visites et 28 490 lectures de pages, en moyenne vous êtes 73 à vous connecter chaque jour sur le site qui est visité par beaucoup de seraincourtois(es), des journalistes et des habitants de l’ancien canton de Vigny et de la CCVC.

Le site a été lancé le 31 mai 2019, depuis cette date, en moyenne mensuelle annualisée vous avez été plus de 1500 internautes à nous visiter, à titre de comparaison un autre site internet qui a disparu a était visité 975 fois par mois en phase de maturité.

Le 24 février lors de la présentation de notre liste, vous avez été 299 à le visiter en un seul jour.

Le mois le plus visité, fût février lors de notre campagne électorale avec 4308 visiteurs et sur tous les moteurs de recherche nous apparaissons en 1ère ou 3ème page, notre SEO (Search Engine Optimization) est satisfaisant, il semble que nous soyons lus, il en est de même pour notre page Facebook.

Nota:

  • au début de chaque mois l’indicateur est remis à zéro
  • la courbe journalière montre que les visites sont régulières.

Nous allons continuer à l’alimenter et à l’améliorer au fil du temps mais ça c’est une surprise!