L’essentiel du Conseil Municipal du 26 mai 2020

Résumé :

Un conseil municipal à effectif réduit : 6 absents sur 14 conseillers.

  • Vote du budget, transmis par M. Schweizer aux conseillers 1h avant le conseil, transparence ?
  • Le tracteur est en panne depuis des années pourquoi ?

Essia vote CONTRE le budget primitif et Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION,

  • Pourquoi Le City Park est-il fermé?

Développement :

Le 26 mai 2020, nous avons assisté au conseil municipal, notons un léger retard de 5 minutes consécutif probablement à la mise en place de la salle, en effet compte tenu des dispositions gouvernementales relatives aux gestes barrières les conseillers étaient dispersés dans la salle, Mme Maurice et les 2 adjoints étaient à la tables du conseil.

Sur un effectif de 14, il y avait 8 conseillers présents : Mme et M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, Essia, G . Rousseau, C. Ancel et Mme Massera.

Les 3 absents excusés : Sophie Fleuret, Sylvie Quéré, Ch. Lepoder

3 Absents : Pascale Roos, Stéphane Ross et Pascal Cottin

Les absents excusés ayant donné leurs pouvoirs, le conseil était complet et pouvait donc légalement délibérer.

Essia qui ne vient plus aux conseils municipaux depuis belle lurette était présente, relax, elle avait même le sourire, sa présence exceptionnelle laissait présager que les choses n’allaient pas se passer comme prévu par notre couple dirigeant.

Délibération No. 1 : vote du budget primitif

Nous apprenons que le budget aurait été envoyé par mail à 18h30/19h aux conseillers (une copie avait été mise sur les tables).

Commentaire :

Comment se fait-il que l’adjoint aux finances M. Schweizer ait transmis aux conseillers le budget à 18h30/19h soit moins de 2 heures avant le conseil (si on compte 45 minutes pour dîner ça ne fait qu’une heure)? En ne laissant qu’un aussi faible laps de temps il ne permettait pas aux conseillers de consacrer le temps nécessaire pour l’analyser. Pourquoi ? manquerait-il de confiance en lui?

Curieuse vision de la transparence du budget de M. Schweizer.

En principe, il y a une commission (M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, S. Fleuret) qui prépare le budget, où sont les comptes rendus? il y a aussi, et c’est réglementaire (article 1650 du code des impôts), une commission des impôts (S. Fleuret, C. Ancel et Ch. Lepoder) qui est en charge de l’ajustement de la « valeur locative » des biens imposables où sont les compte-rendus? à l’évidence le budget a été préparé tout seul dans son coin par l’adjoint aux finances qui reporte à Mme Maurice, à quoi servent les commissions? Drôle de conception de la démocratie !

Nous vous rappelons que dans le tract «Ensemble pour Seraincourt » de 2014, il était indiqué que le budget devait figurer sur le site internet, or depuis 6 ans aucune information, nous le voyons bien Mme Maurice n’a pas respecté cet engagement important, pensez-vous qu’elle le respectera la prochaine mandature ?

Puis M. Schweizer nous a énuméré une série de chiffres, le public n’ayant aucun document de référence, il est très difficile de prendre des notes nous avons toutefois relevés les points importants du budget :

  1. La facture d’eau est plutôt salée 60 611€ (d’après M. Schweizer elle serait dû à l’intégration de la consommation de l’école dans le budget communal).

A Seraincourt l’eau est chère (5,63€/m3), de part sa position Seraincourt dispose d’une importante ressource en eau (puits de la Bernon et de l’Eau Brillante), nous exportons l’eau vers tous les villages alentours.

Quel sera l’impact sur le coût de l’eau de l’unité de décarbonatation (réduction de la dureté de l’eau trop riche en calcaire) prévue dans le programme de Mme Maurice ? est-ce l’expression d’un besoin de la population ou une  idée fumeuse de Mme Maurice? attention à l’augmentation du prix de l’eau dans les années à venir….habituellement ce type d’unité est adaptée pour les agglomérations importantes (100 000 hab.) pas pour les petites communes, tous les travaux et frais de fonctionnement de cette unité seront répercutés sur votre facture d’eau par Veolia.

2- La facture d’électricité a diminué (cela est dû à un trop perçu en 2019, ce budget ne semble pas maitrisé).

3- Le budget Combustible augmente (selon l’adjoint aux finances cela est dû à la consommation de fioul de la chaudière de l’école),

Dans le tract «ensemble pour seraincourt » de 2014 Mme Maurice avait promis la rénovation de l’école, vous pouvez constater que rien de substantiel n’a été fait en particulier sur l’isolation thermique.

4- Budget entretien du tracteur : C. Ancel (un vrai agriculteur) prend la parole, depuis des années il constate à chaque conseil que le sujet du tracteur revient sur le tapis.

Ce tracteur marchait bien autrefois, aujourd’hui il coûte une fortune en réparation (panne de boite de vitesse), nous apprenons que le garage « John Deere » ne travaille pas correctement (ils auraient oublié de montrer un circlips…) et nous aurions payé la moitié de la réparation alors que normalement en cas de défaillance le coût de la réparation doit être pris en charge par le réparateur, à Seraincourt nos élus ne font pas attention à l’argent de la commune.

Claude a tout à fait raison de signaler ce disfonctionnement récurrent depuis des années.

5- Nettoyage des locaux : # 22000€,  M. Maurice fait remarquer à Mme Massera en se gaussant , que la facture a baissé, c’est vrai, il oublie de mentionner que les prestations ont elles aussi été ajustées à la baisse, Mme Massera ne réagit pas.

On peut se poser la question pourquoi depuis des années le nettoyage est confié à la société SEGI, y-a-t’il eu un appel à concurrence ? pourtant le code des marchés publics indique que les marchés ne doivent pas être passés systématiquement à la même société.

Vote du budget communal:

 Essia vote CONTRE Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION

Commentaires :

Essia a tout à fait raison de voter CONTRE, était-il normal que le budget soit envoyé aussi tardivement aux conseillers ? n’était-ce pas là une manœuvre habile pour ne pas leur laisser le temps nécessaire à l’analyse ?

Un acte de courage d’Essia qui mérite notre respect.

Est-ce-cela la transparence promise par Mme Maurice et mise en œuvre par M. Schweizer son adjoint aux finances ?

Mme Massera comme d’habitude ne prend pas position elle vote ABSTENTION, les 2 membres de sa liste présents dans le public ne comprennent pas son vote laxiste.

Mme Massera, qui après 20 ans d’inaction, aspire à occuper la place de Maire aurait bien fait de prendre position CONTRE, jusqu’à présent elle s’est toujours contentée de s’abstenir alors qu’il fallait voter CONTRE (nous avons d’autres exemples à suivre dans les prochains articles…).

Délibération No. 2 – subvention aux associations :

Amis de Seraincourt :                                                      162€

Association Sportive de Seraincourt :                    3 875€

Foyer Rural (Seraincourt Animation) :                   1 062€

Seraincourt Evènements                                               300€

Approuvé à la majorité, 1 ABSTENTION (Essia).

Mme Massera est-elle satisfaite de la subvention alloué aux « Amis de Seraincourt »?

Délibération No . 3 : Budget primitif des logements

Investissement :

Dépense :           97 739€

Recette :             77 700€

D’après l’adjoint aux finances, le Budget est en suréquilibre, c’est à dire que le montant total des recettes est supérieur au montant total des dépenses.

Approuvé à l’unanimité

Délibération No. 4 : Taux d’imposition (Taxe habitation (TH), taxe foncière (TF), foncier non bâti (FNB))

Approuvé à l’unanimité.

Délibération No. 5 : adhésion de la CCVC au SMSO (remplace le SMIGERMA)

Le SMSO est le syndicat qui gère les eaux de ruissellement et l’entretien des rivières. Pour ceux qui ne le savent pas depuis l’application de loi NoTRE (une loi de plus dans le paysage législatif!), les syndicats ont été remodelés par département, Seraincourt étant une enclave du Val d’Oise dans les Yvelines, la gestion de ce syndicat étant principalement chapeautée par les communes des Yvelines (GPSO), c’est la CCVC qui prend la place de Seraincourt, une bonne chose pour notre commune.

Claude conseille de bloquer la facture du SMIGERMA (bon conseil).

Approuvé à l’unanimité.

Délibération No. 5 : réparation d’une poutre de la charpente de l’Eglise

Une poutre de la charpente de l’église s’est rompue, le coût de la réparation est de 33 700€. Compte tenu que l’église est classée aux monuments historiques 40% (soit 20 267€) est pris en charge de façon automatique par la DRAC (ministère de la culture) il suffit de demander, pour le reste une délibération est demandé pour obtenir des autres organismes (PNR du Vexin….) d’autres subventions, il faudra faire les travaux avant réception des subventions.

Quand Mme Maurice écrit dans un tract qu’en 8 jours elle a obtenu un devis et des subventions, elle devrait faire preuve de modestie, elle exagère n’importe qui aurait pu en faire autant, nous lui rappelons qu’en tant que Maire elle perçoit une indemnité mensuelle de 2006€, c’est son devoir de Maire, il n’y a rien d’exceptionnel.

Divers :

City Park :

City Park fermé par la commission de sécurité
  • Nous avons appris que le City Park ouvert récemment est fermé car les tests de la commission de sécurité n’ont pas été faits.
  • M. Schweizer a omis de dire que le City Park a été ouvert en période de déconfinement, pour mémoire pendant toute cette période l’ile de France était en zone rouge, les lieux de rassemblement devaient rester fermés et les regroupements supérieurs à 10 personnes étaient interdits.

Mme Maurice qui paraît-il a été très active en période de confinement aurait-elle oublié de faire respecter les consignes de sécurité ?

  • Monsieur Maurice nous apprend que ce sont les jeunes de Vaux S/ Seine, Meulan et Hardricourt qui occupent le City Park, attention aux rivalités…. Un skate park aurait été beaucoup moins problématique, mais comme l’équipe sortante fait tout dans son coin voilà le résultat.
  • En 2014, notre modèle était Oinville S/ Moncient dont le city part est doté d’un grillage infranchissable, de filets pour retenir les ballons, d’une porte fermée à clef et d’un règlement à Seraincourt il n’y a rien de tout cela, tout a été fait dans la précipitation sans concertation avec les jeunes, les parents et surtout le voisinage Mme Maurice devrait être plus modeste dans ses tracts.

6 Comments

  1. Un conseil édifiant que Jean-Louis a bien raison de stigmatiser. Précipitation, attitude incompréhensible de l’opposition et incertitude quant à l’avenir.
    Le changement est urgent.

    1. Un grand merci pour votre objectivité Monsieur Battin. J’espère que vous comprendrez que ce manque de réaction de Madame Massera, en principe dans l’opposition, ne nous inspire aucune confiance dans sa capacité à gérer une commune, notamment en cette période compliquée que nous vivons, ou plus que jamais nous devons nous montrer attentifs et réactifs !
      D’autres articles à paraît prochainement conforteront votre analyse, nous espérons que des membres des 2 autres listes en feront autant. Seraincourt a besoin de rassembler ses habitants et seule la liste « Seraincourt notre village » est en capacité de le faire.

      Cordialement, Jean-Louis Vinolas.

  2. Eh bien Jean-Louis, nous n’étions pas au même Conseil municipal ?
    Ou alors petite baisse de forme lors de votre analyse ?
    Moi laxiste et inactive ? j’ai été la seule à insister pour avoir le détail du budget. J’ai dû moi-même lire tous les articles et demander les explications nécessaires. Et heureusement mon cher Jean Louis, sinon vous n’auriez pas eu toutes ces précisions vous permettant d’écrire ces petitesses inexactes ?
    Heureusement pour vous, tout le monde n’aura pas lu ces niaiseries !
    Et entre nous soit dit, vous avez la mémoire courte … souvenez-vous de vos Conseils municipaux ….
    On voit que vous avez été très affecté par les résultats du premier tour…
    Soyons sérieux Jean-Louis, les Seraincourtoises et Seraincourtois méritent mieux que ce débat indigne et stérile.

    Dominique Massera

    1. Mme Massera, nous ne polémiquerons pas.

      Comme vous, nous avons remarqué l’absence de transparence de l’Adjoint aux finances qui vous a communiqué le budget à la dernière minute (2 heures avant le conseil municipal) alors qu’il avait largement eu le temps de le préparer pendant la période de confinement, ses explications ne nous ont pas convaincues.

      Nous regrettons toutefois que compte tenu de cette situation anormale vous n’ayez pas pris position en vous abstenant, tandis qu’Essia l’a fait en votant CONTRE.

      Cordialement,

      Jean-Louis Vinolas

  3. Je viens de prendre connaissance d’une parution sur le blog « Seraincourt notre village », mais je ne peux rester sans réactions face à ce ramassis d’accusations, d’erreurs, et de propos mensongers, voir diffamatoires.
    En tout premier lieu, je dois préciser, qu’en rapport à la configuration de la salle de conseil liée à la situation sanitaire, le public n’était pas en respect des règles de confinement souhaité par notre gouvernement (distance,…), et donc ne pouvait certainement pas entendre toutes les paroles prononcées, ou peut-être que JLV devra-il investir rapidement dans un sonotone. Je constate aussi que ce dernier est fin prêt pour prendre les commandes de la municipalité, surtout sur l’aspect budgétaire. Confondre le n° d’article du plan comptable M14, 60611 (Eau et assainissement) avec le montant budgété « je cite 60 611 € », c’est très fort. Pour corriger cette mauvaise interprétation, le montant budgété est réellement de 7 000€.
    En second, je vois que l’on parle beaucoup de transparence dans ce message, j’espère que JLV saura s’appliquer cette règle, en n’opposant aucune censure sur la parution de ma réponse sur son blog.

    FRANCOIS SCHWEIZER

    Ci-dessous, l’extraction du blog « Seraincourt notre village » (extraction sans corrections) avec mes réponses en insertion (FSC):

    L’ESSENTIEL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2020
    2 juin 20204 juin 2020

    Résumé :
    Un conseil municipal à effectif réduit : 6 absents sur 14 conseillers.
    • Vote du budget, transmis par M. Schweizer aux conseillers 1h avant le conseil,
    FSC : Les convocations ont été transmises le 18 mai 2020 à 18h02, par mail, accompagnées des différentes pièces (documents A1, A2, A3, par chapitre, extrait du logiciel Berger Levrault), dont les projets budgétaires « commune, logement ». A la demande téléphonique du 26 mai de Madame MASSERA vers 17h30, la secrétaire de Mairie lui a transmis des éléments complémentaires (documents A1 et A2 par articles, ainsi que les documents B1 et B2 par articles extrait du logiciel Berger Levrault) à 17h37, et dans un souci de transparence, elle en a informé tout le conseil en copie.
    transparence ? FSC : La réponse est déjà traitée dans l’introduction
    • Le tracteur est en panne depuis des années pourquoi ?
    Essia vote CONTRE le budget primitif et Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION,
    • Pourquoi Le City Park est-il fermé?
    Développement :
    Le 26 mai 2020, nous avons assisté au conseil municipal, notons un léger retard de 5 minutes consécutif probablement à la mise en place de la salle, en effet compte tenu des dispositions gouvernementales relatives aux gestes barrières (FSC : voir réponse ci-dessus dans l’introduction) les conseillers étaient dispersés dans la salle, Mme Maurice et les 2 adjoints étaient à la tables du conseil.
    Sur un effectif de 14, il y avait 8 conseillers présents : Mme et M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, Essia, G . Rousseau, C. Ancel et Mme Massera.
    Les 3 absents excusés : Sophie Fleuret, Sylvie Quéré, Ch. Lepoder
    3 Absents : Pascale Roos, Stéphane Ross et Pascal Cottin
    Les absents excusés ayant donné leurs pouvoirs, le conseil était complet et pouvait donc légalement délibérer.
    FSC : Une fois de plus, Mr Vinolas, je vais vous éclairer, ce n’est pas parce que les absents ont donnés pouvoir que le quorum est atteint, cela n’a rien à voir. Si en effet il y avait 8 conseillers présents physiquement, cela était largement suffisant, le quorum aurait été atteint, je vous informe que cela devient une habitude. Un tiers des membres aurait, dans cette période de pandémie, été suffisant pour que le conseil puisse se tenir.
    Essia qui ne vient plus aux conseils municipaux depuis belle lurette était présente, relax, elle avait même le sourire, sa présence exceptionnelle laissait présager que les choses n’allaient pas se passer comme prévu par notre couple dirigeant.
    Délibération No. 1 : vote du budget primitif
    Nous apprenons que le budget aurait été envoyé par mail à 18h30/19h aux conseillers, FSC : voir réponse ci-dessous, (une copie avait été mise sur les tables)
    FSC : par précaution, ne souhaitant pas avoir à imprimer ces documents pendant le conseil.
    Commentaire :
    Comment se fait-il que l’adjoint aux finances M. Schweizer ait transmis aux conseillers le budget à 18h30/19h soit moins de 2 heures avant le conseil (si on compte 45 minutes pour dîner ça ne fait qu’une heure)? En ne laissant qu’un aussi faible laps de temps il ne permettait pas aux conseillers de consacrer le temps nécessaire pour l’analyser.
    FSC : Les convocations ont été transmises le 18 mai 2020 à 18h02, accompagnées des différentes pièces (documents A1, A2, A3, par chapitre, extrait du logiciel Berger Levrault), dont les projets de budget « commune, logement ». A la demande téléphonique du 26 mai de Madame MASSERA vers 17h30, la secrétaire de Mairie lui a transmis des éléments complémentaires (documents A1 et A2 par articles, ainsi que les documents B1 et B2 par articles extrait du logiciel Berger Levrault) à 17h37, et dans un souci de transparence, elle en a informé tout le conseil en copie.
    Pourquoi ? manquerait-il de confiance en lui?
    FSC : je suis serein sur mes présentations, mais comme JLV a tout compris, peut-être peut-il me former pour apprendre à comprendre un budget (Cf. les chiffres annoncés plus bas sont élocants)
    Curieuse vision de la transparence du budget de M. Schweizer.
    FSC : Je reste attentif au comportement de JLV, pour s’appliquer cette règle, et publier ma réponse sur son blog.
    En principe, il y a une commission (M. Maurice, P. Lepoder, F. Schweizer, S. Fleuret) qui prépare le budget, où sont les comptes rendus?
    FSC : Reprenant votre propos au sujet des commissions, ou d’après vous le travail n’est fait que par un petit groupe de personnes, pouvez-vous nous informer que vous-même en tant qu’adjoint rémunéré et membre de la commission budget, combien de fois avez-vous participé à l’élaboration du budget pendant vos 3 ans de mandature.
    Jamais, Monsieur, et c’est pour cette raison que des personnes sérieuses et fiables assurent le travail que certains dont vous, bien qu’indemnisé, n’assume pas leur engagement. Je n’ose penser pour quelles raisons, incompétence, laxisme, refus de prendre des responsabilités ? Ou toutes à la fois.
    Pour clore cette remarque pernicieuse, chaque présent à ce conseil a pût entendre les explications que j’ai donné, ligne par ligne, chose qui n’avait jamais été faite dans les mandats précédents.
    il y a aussi, et c’est réglementaire (article 1650 du code des impôts), une commission des impôts (S. Fleuret, C. Ancel et Ch. Lepoder) qui est en charge de l’ajustement de la « valeur locative » des biens imposables où sont les compte-rendus?
    FSC : N’étant membre de cette commission, je ne prends que les éléments qui ressortent de cette dernière, et en l’état, Mme le Maire m’ayant informé que la décision était de ne pas faire évoluer les taux de TH, TF, TFNB.
    à l’évidence le budget a été préparé tout seul dans son coin par l’adjoint aux finances qui reporte à Mme Maurice,
    FSC : supposition plus que gratuite
    FSC : Je prends cette remarque comme une attaque personnelle, sans fondement. La diffamation n’est pas loin.
    à quoi servent les commissions? Drôle de conception de la démocratie !
    Nous vous rappelons que dans le tract «Ensemble pour Seraincourt » de 2014, il était indiqué que le budget devait figurer sur le site internet, or depuis 6 ans aucune information, nous le voyons bien Mme Maurice n’a pas respecté cet engagement important, pensez-vous qu’elle le respectera la prochaine mandature ?
    Puis M. Schweizer nous a énuméré une série de chiffres, le public n’ayant aucun document de référence, il est très difficile de prendre des notes nous avons toutefois relevés les points importants du budget :
    FSC : Pourquoi vouloir obtenir des documents de travail par des moyens non réglementaires, qui sont encore confidentiels donc non accessible au public, le temps que le vote n’a pas eu lieu ?
    1. La facture d’eau est plutôt salée 60 611€ (d’après M. Schweizer, non c’est d’après M. Vinolas, elle serait dû à l’intégration de la consommation de l’école dans le budget communal). FSC : non M. VINOLAS, n’a pas du entendre tout le texte.
    FSC : 60 611 c’est le code article (Eau et assainissement), dans le plan comptable M 14 et non le montant budgété qui est de 7 000€
    A Seraincourt l’eau est chère (5,63€/m3), de part sa position Seraincourt dispose d’une importante ressource en eau (puits de la Bernon et de l’Eau Brillante), nous exportons l’eau vers tous les villages alentours.
    Quel sera l’impact sur le coût de l’eau de l’unité de décarbonatation (réduction de la dureté de l’eau trop riche en calcaire) prévue dans le programme de Mme Maurice ? est-ce l’expression d’un besoin de la population ou une idée fumeuse de Mme Maurice? attention à l’augmentation du prix de l’eau dans les années à venir….habituellement ce type d’unité est adaptée pour les agglomérations importantes (100 000 hab.) pas pour les petites communes, tous les travaux et frais de fonctionnement de cette unité seront répercutés sur votre facture d’eau par Veolia.
    FSC : Non, M. VINOLAS, le financement est déjà prévu, et il n’y aura pas d’impact sur le prix du M3 d’eau.
    2- La facture d’électricité a diminué (cela est dû à un trop perçu en 2019, ce budget ne semble pas maitrisé).
    FSC : Notre secrétaire n’est qu’un humble être humain, M. VINOLAS est le seul ingénieur qui n’a jamais commis d’erreurs (Cf. son passage de 2014 à 2017 comme adjoint)
    3- Le budget Combustible augmente (selon l’adjoint aux finances cela est dû à la consommation de fioul de la chaudière de l’école),
    FSC : JLV n’a pas du entendre tout le texte du conseil, alors je précise que nous avons fermé le budget de la caisse des écoles, et donc nous intégrons, dans le budget commune, le montant des dépenses de l’école.
    Dans le tract «ensemble pour seraincourt » de 2014 Mme Maurice avait promis la rénovation de l’école, vous pouvez constater que rien de substantiel n’a été fait en particulier sur l’isolation thermique.
    4- Budget entretien du tracteur : C. Ancel (un vrai agriculteur) prend la parole, depuis des années il constate à chaque conseil que le sujet du tracteur revient sur le tapis.
    Ce tracteur marchait bien autrefois, aujourd’hui il coûte une fortune en réparation (panne de boite de vitesse), nous apprenons que le garage « John Deere » ne travaille pas correctement (ils auraient oublié de montrer un circlips…) et nous aurions payé la moitié de la réparation alors que normalement en cas de défaillance le coût de la réparation doit être pris en charge par le réparateur, à Seraincourt nos élus ne font pas attention à l’argent de la commune.
    Claude a tout à fait raison de signaler ce disfonctionnement récurrent depuis des années.
    5- Nettoyage des locaux : # 22000€, M. Maurice fait remarquer à Mme Massera en se gaussant , que la facture a baissé, c’est vrai, il oublie de mentionner que les prestations ont elles aussi été ajustées à la baisse, Mme Massera ne réagit pas.
    FSC : Concernant le nettoyage de l’école Mr Vinolas adjoint n’a jamais demandé, du temps de sa présence de remettre en cause la prestation de nettoyage effectuée par la Segi. Une fois de plus je l’informe qu’un élu, non rémunéré, a lui, remis en cause le contrat et que le prix élevé remis par la concurrence et au vu des remarques faites par Madame Massera, la commission a préféré ne pas changer. Une fois de plus Mr Vinolas je vous informe que les prestations, contrairement à ce que vous soutenez n’ont pas été diminuées, mais qu’une organisation rationnelle mis en place par un élu, a fait économiser 7.700€ par an à la commune.

    On peut se poser la question pourquoi depuis des années le nettoyage est confié à la société SEGI, y-a-t’il eu un appel à concurrence ? pourtant le code des marchés publics indique que les marchés ne doivent pas être passés systématiquement à la même société.
    Vote du budget communal:
    Essia vote CONTRE Mme Massera hélas comme d’habitude vote ABSTENTION
    Commentaires :
    Essia a tout à fait raison de voter CONTRE,
    FSC : Pour établir un budget communal, il faut en effet être au courant des besoins de la commune et pour se faire, participer aux réunions et aux conseils municipaux et si votre protégée de l’instant, qui pourtant vous horripilait il y a peu de temps, a voté contre ce budget, c’est en effet qu’un conseil extérieur doublé d’une absence de plus d’un an ne pouvait lui permettre d’en comprendre le sens. Les contraires s’accordent, quand leur objectif commun est de détruire ce qui fonctionne.
    était-il normal que le budget soit envoyé aussi tardivement aux conseillers ?
    FSC : La réponse est exprimée ci-dessus.
    n’était-ce pas là une manœuvre habile pour ne pas leur laisser le temps nécessaire à l’analyse ?
    FSC : Je prends cette remarque comme une attaque personnelle et sans fondement. Là encore, c’est limite diffamatoire.
    Un acte de courage d’Essia qui mérite notre respect.
    Est-ce-cela la transparence promise par Mme Maurice et mise en œuvre par M. Schweizer son adjoint aux finances ?
    FSC : Je reste attentif au comportement de JLV, pour s’appliquer cette règle, et publier ma réponse sur son blog.
    Mme Massera comme d’habitude ne prend pas position elle vote ABSTENTION, les 2 membres de sa liste présents dans le public ne comprennent pas son vote laxiste.
    Mme Massera, qui après 20 ans d’inaction, aspire à occuper la place de Maire aurait bien fait de prendre position CONTRE, jusqu’à présent elle s’est toujours contenté de s’abstenir alors qu’il fallait voter CONTRE (nous avons d’autres exemples à suivre dans les prochains articles…).
    Délibération No. 2 – subvention aux associations :
    Amis de Seraincourt : 162€
    Association Sportive de Seraincourt : 3 875€
    Foyer Rural (Seraincourt Animation) : 1 062€
    Seraincourt Evènements 300€
    Approuvé à la majorité, 1 ABSTENTION (Essia).
    Mme Massera est-elle satisfaite de la subvention alloué aux « Amis de Seraincourt »?
    Délibération No . 3 : Budget primitif des logements
    Investissement :
    Dépense : 97 739€
    Recette : 77 700€
    FSC : Faux, il faut acheter un sonotone JLV. Les chiffres seront publiés lorsque le CR sera approuvé. J’ai annoncé, lors du conseil, un budget, section investissement, des dépenses à hauteur de 70 700 € et des recettes à 97 739.32 €. C’est bien un budget en suréquilibre de 27 039.32 € ????, et non l’inverse.
    FSC : Avant de divulguer des informations, il faut les contrôler, c’est la sagesse d’un VRAI GESTIONNAIRE.
    D’après l’adjoint aux finances, le Budget est en suréquilibre, c’est à dire que le montant total des recettes est supérieur au montant total des dépenses.
    FSC : Le constat que j’ai émis ci-dessus, concernant le problème auditif, se confirme.
    Approuvé à l’unanimité
    Délibération No. 4 : Taux d’imposition (Taxe habitation (TH), taxe foncière (TF), foncier non bâti (FNB))
    Approuvé à l’unanimité.
    Délibération No. 5 : adhésion de la CCVC au SMSO (remplace le SMIGERMA)
    Le SMSO est le syndicat qui gère les eaux de ruissellement et l’entretien des rivières. Pour ceux qui ne le savent pas depuis l’application de loi NoTRE (une loi de plus dans le paysage législatif!), les syndicats ont été remodelés par département, Seraincourt étant une enclave du Val d’Oise dans les Yvelines, la gestion de ce syndicat étant principalement chapeautée par les communes des Yvelines (GPSO), c’est la CCVC qui prend la place de Seraincourt, une bonne chose pour notre commune.
    Claude conseille de bloquer la facture du SMIGERMA (bon conseil).
    Approuvé à l’unanimité.
    Délibération No. 5 : réparation d’une poutre de la charpente de l’Eglise
    Une poutre de la charpente de l’église s’est rompue, le coût de la réparation est de 33 700€. Compte tenu que l’église est classée aux monuments historiques 40% (soit 20 267€) est pris en charge de façon automatique par la DRAC (ministère de la culture) il suffit de demander, pour le reste une délibération est demandé pour obtenir des autres organismes (PNR du Vexin….) d’autres subventions, il faudra faire les travaux avant réception des subventions.
    FSC : Concernant le sinistre de l’église, oui Mr Vinolas Madame le Maire en 8 jours a monté le dossier reçu l’entreprise déléguée par la DRAC et obtenu une subvention, ce qui n’est pas d’après vous exceptionnel, pouvez-vous me dire combien de temps il vous a fallu sans obtenir de résultat pour le plan du cimetière, sue la téléphonie de la bibliothèque sans plus de résultat et sur la signalétique même constat, comme vous le recommandez aux autres Mr Vinolas soyez modeste surtout quand dans l’ensemble de vos actions communales vous n’avez eu aucun résultat, je dis bien aucun, sur les sujet susnommés, si j’en ai oublié, bien que vous n’en ayez pas fait beaucoup plus vous pourrez les mentionner.

    Quand Mme Maurice écrit dans un tract qu’en 8 jours elle a obtenu un devis et des subventions, elle devrait faire preuve de modestie, elle exagère n’importe qui aurait pu en faire autant, nous lui rappelons qu’en tant que Maire elle perçoit une indemnité mensuelle de 2006€, c’est son devoir de Maire, il n’y a rien d’exceptionnel.
    Divers :
    City Park :
    City Park fermé par la commission de sécurité
    • Nous avons appris que le City Park ouvert récemment est fermé car les tests de la commission de sécurité n’ont pas été faits.
    • M. Schweizer a omis de dire que le City Park a été ouvert en période de déconfinement, pour mémoire pendant toute cette période l’ile de France était en zone rouge, les lieux de rassemblement devaient rester fermés et les regroupements supérieurs à 10 personnes étaient interdits.
    FSC : Cela a été confirmé le 01 mai sur le forum municipal, dont voici la copie :
    par FSCHWEIZER » ven. 1 mai 2020 16:28
    Oui le CITY PARK est terminé en montage. Il nous reste à faire monter les filets de protection et la peinture au sol pour la piste d’athlétisme.

    En ce qui concerne l’utilisation, on doit se référer aux consignes actuelles et attendre la confirmation du 11 mai prochain.

    Et pour l’inauguration, actuellement les rassemblements sont interdits, nous sommes en zone rouge pour le moment, qu’en sera-t-il le 11 mai voir plus tard?

    Mme Maurice qui paraît-il a été très active en période de confinement aurait-elle oublié de faire respecter les consignes de sécurité ?
    • Monsieur Maurice nous apprend que ce sont les jeunes de Vaux S/ Seine, Meulan et Hardricourt qui occupent le City Park, attention aux rivalités…. Un skate park aurait été beaucoup moins problématique, mais comme l’équipe sortante fait tout dans son coin voilà le résultat.
    • En 2014, notre modèle était Oinville S/ Moncient dont le city part est doté d’un grillage infranchissable, de filets pour retenir les ballons, d’une porte fermée à clef et d’un règlement à Seraincourt il n’y a rien de tout cela, tout a été fait dans la précipitation sans concertation avec les jeunes, les parents et surtout le voisinage Mme Maurice devrait être plus modeste dans ses tracts.

    2 COMMENTS
    1. Battin
    3 juin 2020 à 15 h 19 min
    Un conseil édifiant que Jean-Louis a bien raison de stigmatiser. Précipitation, attitude incompréhensible de l’opposition et incertitude quant à l’avenir.
    Le changement est urgent.
    Jean-Louis Vinolas
    4 juin 2020 à 17 h 13 min
    Un grand merci pour votre objectivité Monsieur Battin. J’espère que vous comprendrez que ce manque de réaction de Madame Massera, en principe dans l’opposition, ne nous inspire aucune confiance dans sa capacité à gérer une commune, notamment en cette période compliquée que nous vivons, ou plus que jamais nous devons nous montrer attentifs et réactifs !
    D’autres articles à paraît prochainement conforteront votre analyse, nous espérons que des membres des 2 autres listes en feront autant. Seraincourt a besoin de rassembler ses habitants FSC : Est-ce en produisant cet article bourré de propos mensongés, incohérents et irrespectueux que l’on peut rassembler ? et seule la liste « Seraincourt notre village » est en capacité de le faire.
    Cordialement, Jean-Louis Vinolas.

    Mise à jour du 3 juin 2020
    Nous avons reçu d’une lectrice la photo ci-dessous. A Seraincourt la mairie fait fort, elle éclaire même dans la journée, n’y aurait-il pas un problème d’éclairage public?

    FSC : JLV, tu t’exprimes quand l’éclairage public est en panne (cf. ton article sur la rue de l’Aulnaie sur ce blog). Tu dois avoir une science particulière pour réaliser une maintenance de cet éclairage, alors qu’il est hors tension ? J’ai déjà consulté pour une maintenance de nuit, mais les coûts sont affolants. (Taux horaires des techniciens de nuit, balisage de sécurité, autorisation départementale, etc…)

    Les lampadaires allumés en journée, pour votre information une fois de plus, sont pour que l’entreprise en charge de la maintenance puisse effectuer le contrôle du fonctionnement, avant de stigmatiser sur des sujets que vous ne maitrisez pas Mr Vinolas appelez-moi je vous renseignerais, comme d’habitude.

    1. Monsieur Schweizer,

      Merci pour cette très longue suite de remarques personnelles sur des sujets variés, nous nous concentrerons sur celui qui nous préoccupe et l’objet de notre article : la proposition de budget 2020 pour notre commune.

      La période de confinement vous a donné le temps nécessaire pour peaufiner le budget municipal 2020, (voté en mai, nous le rappelons, il semble que le confinement a quelque peu désorganisé la mairie, n’hésitez d’ailleurs pas à nous demander conseil à ce sujet : nous avons mis en place des vidéoconférences afin de communiquer à distance et serons ravis de vous initier à leur utilisation).

      Donc : Nous avons bien entendu les membres du conseil municipal (les plus près physiquement de nous, vous avez raison de le souligner) faire remarquer qu’ils avaient reçu le budget et ses annexes le soir même seulement, et vous-même avez bien précisé l’heure d’envoi des documents.

      Oui, nous nous étonnons que vous ayez transmis aux Conseillers Municipaux les éléments du budget 2 heures avant le vote !

      Les explications que vous nous avez données ne correspondent pas à notre connaissance de la situation, elle-même étayée par plusieurs témoignages… Je vous rappelle qu’avec votre prédécesseur nous recevions le budget en même temps que la convocation c’est à dire 5 jours, et non 2 heures avant, permettant ainsi de faire un vote éclairé.

      Maintenant : puisque le budget est voté, je vous remercierai de bien vouloir me le transmettre afin que nous puissions l’étudier.

      Je suis sûr que dans un souci de transparence vous n’y verrez aucun inconvénient…

      Cordialement,

      Jean-Louis Vinolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *